Les temps changent

En plus d’endommager les biens qui vous sont chers, les dégâts d’eau comportent leur lot de stress et de désagréments. Avec une assurance habitation de Desjardins Assurances, saviez-vous que vous pourriez limiter les dommages causés par certains dégâts d’eau, grâce aux objets connectés? C’est ce que nous vous proposons en grande primeur avec Alerte, notre programme de prévention des dégâts d’eau, le premier du genre en assurance habitation au CanadaAller à la note !

Découvrez Alerte

Sauter la vidéo
Afficher la transcription textuelle

Apprenez-en davantage et adhérez au programme Alerte en téléchargeant l’application mobile Desjardins Assurances Auto-habitation.

Suis-je couvert?

En cas de dégât d’eau, détenir des protections d’assurance adaptées à votre situation peut vous éviter bien des tracas financiers. Avec votre assurance habitation de base, vous êtes protégé, par exemple, contre les dégâts d'eau causés par le bris soudain d’un tuyau de plomberie ou d’un électroménager.

Dans un souci de protéger vos biens et votre propriété face aux intempéries, Desjardins Assurances a bonifié sa gamme de protections contre les dommages causés par l’eau et vous propose les Protections H2O+. Ces protections complémentaires peuvent être ajoutées à votre contrat d’assurance :

Voici quelques exemples illustrant l’étendue de nos protections d’assurance habitation.

Situation couverte par la protection optionnelle Bris d'entrée d'eauAller à la note [ * ]

  • Réparation de l’entrée d’eau au moindre signe de défaillance, avant que des dommages soient causés à vos biens.

Retour au contenu associé à l'astérisque. [ * ] Note Assuré chez Desjardins Assurances? Si vous en bénéficiez, vous trouverez cette protection dans la section Garanties de votre police d'assurance.

Situations couvertes par la protection de base :

  • Débordement accidentel du bain ou de la toilette.
  • Fuite du chauffe-eau en raison de la corrosion des parois.
  • Fuite du tuyau d'alimentation du lave-vaisselle ou de la machine à laver.
  • Dégât d’eau au sous-sol à la suite de la rupture de l'aqueduc municipal.

Situations couvertes par la protection optionnelle dommages d'eau – eau du sol et égoûtsAller à la note [ * ]

  • Refoulement d'égout par la toilette ou le drain du plancher lors de pluies abondantes.
  • Débordement du bassin de captation servant à recueillir les eaux du sol.

Retour au contenu associé à l'astérisque. [ * ] Note Assuré chez Desjardins Assurances? Si vous en bénéficiez, vous trouverez cette protection dans la section Garanties de votre police d'assurance.

Situations couvertes par la protection optionnelle dommages d'eau – eau du sol et égoûtsAller à la note [ * ]

  • Infiltration d'eau par une fissure dans les fondations lors de la fonte des neiges.
  • Infiltration d'eau à la jonction des murs et du plancher des fondations ou par une fenêtre dans une margelle lors d'un orage qui ne provient pas du débordement d’un cours d’eau.

Situations couvertes par la protection optionnelle inondation causée par le débordement d'une étendue d'eauAller à la note [ * ]

  • Inondation ayant atteint les lieux assurés à la suite de la crue des eaux ou du débordement d’une étendue d’eau.
  • Inondation ayant atteint les lieux assurés à la suite d’une rupture de barrage.

Retour au contenu associé à l'astérisque. [ * ] Note Assuré chez Desjardins Assurances? Si vous en bénéficiez, vous trouverez cette protection dans la section Garanties de votre police d'assurance.

Situation couverte par la protection de base :

  • Infiltration d'eau causée par le bris d'un puits de lumière à la suite d'un épisode de vents violents.

Situation couverte par la protection optionnelle dommages d'eau – eau au-dessus du sol et poids de la neige, de la glace ou d'un mélange de pluie, de neige ou de glaceAller à la note [ * ]

  • Infiltration d'eau causée par la fonte de neige sur le toit à la suite d'un redoux.

Retour au contenu associé à l'astérisque. [ * ] Note Assuré chez Desjardins Assurances? Si vous en bénéficiez, vous trouverez cette protection dans la section Garanties de votre police d'assurance.

Situation couverte par la protection de base :

  • Infiltration d'eau de pluie causée par la chute d'un arbre ayant endommagé un mur extérieur.

Situation couverte par la protection optionnelle dommages d'eau – eau au-dessus du sol et poids de la neige, de la glace ou d'un mélange de pluie, de neige ou de glaceAller à la note [ * ]

  • Infiltration d'eau par un joint autour d'une fenêtre à la suite d'un orage.

Situations couvertes par la protection optionnelle inondation causée par le débordement d'une étendue d'eauAller à la note [ * ]

  • Inondation ayant atteint les lieux assurés à la suite de la crue des eaux ou du débordement d’une étendue d’eau.
  • Inondation ayant atteint les lieux assurés à la suite d’une rupture de barrage.

Retour au contenu associé à l'astérisque. [ * ] Note Assuré chez Desjardins Assurances? Si vous en bénéficiez, vous trouverez cette protection dans la section Garanties de votre police d'assurance.

Besoin de conseils pour bien vous assurer?

Nos agents d’assurances sont en mesure de vous conseiller sur les protections, les limites et les franchises disponibles qui correspondent le mieux à votre situation. Contactez-nous!

Vous avez un dégât d’eau? Faites de nous votre premier point de contact! Nous connaissons bien vos protections et disposons de tout un réseau de nettoyeurs après-sinistre pour vous servir rapidement.

Le saviez-vous?

  • Vingt jours C'est le nombre de jours de pluie supplémentaires que le Canada enregistre en moyenne aujourd'hui comparativement aux années 1950Aller à la note 1.

  • Un milliard de dollars C'est la facture pour les dégâts associés au déluge survenu à Toronto le 8 juillet 2013. Environ 125 mm de pluie sont tombés en 2 heures, assez pour remplir le stade Rogers au moins 60 foisAller à la note 2.

  • En 2050 Au Québec, les précipitations abondantes devraient avoir augmenté de 40 % en été et de 17 % en hiverAller à la note 1.

  • Des phénomènes météo extrêmes qui se produisaient tous les 40 ans ont maintenant lieu tous les 6 ansAller à la note 1.

  • Les pluies verglaçantes d'une durée supérieure à 6 heures augmenteront de 80 % dans le couloir Ottawa, Montréal et Québec, d'ici 2050Aller à la note 1.

    • Fondation David Suzuki
    • Réalité Climatique Canada

    Desjardins Assurances lutte activement contre les changements climatiques en appuyant le projet Réalité Climatique Canada et la Fondation David Suzuki .

    Conseils et prévention

    Votre maison est-elle prête pour la saison printanière? La fonte des neiges apporte son lot de risques de dégâts d'eau. Prenez le temps d'effectuer une petite tournée d'inspection pour vérifier que tout est en ordre. Revenez chaque saison pour consulter ces conseils de prévention simples et utiles

    À l'intérieur

    Le clapet antiretour est situé dans le sous-sol et chargé d'une grande mission : éviter que l'égout municipal refoule dans le réseau d'évacuation de votre maison. Il est essentiel d'intégrer son nettoyage à votre routine saisonnière afin de lui donner toutes les chances de bien faire son travail. Comment procéder :

    • Retirer le couvercle et dévisser le bouchon d'accès. (À noter : s'il s'agit d'un clapet en fonte avec couvercle boulonné, il est préférable de faire appel à un plombier.
    • Dégager le clapet (petite porte à bascule), le nettoyer et vérifier l'état de son joint d'étanchéité en caoutchouc.
    • Replacer la porte à bascule en s'assurant que rien n'empêche son libre mouvement.
    • Revisser solidement le bouchon d'accès et replacer le couvercle.

    Astuce de pro
    Saviez-vous qu'un nouveau système contre les refoulements d'égout plus performant et sans entretien a fait son apparition sur le marché? Il s'agit d'un système antirefoulement pneumatique. Ce clapet intelligent est composé d'un ballon qui se déploie automatiquement et bloque la conduite d'égout en cas de refoulement. Son installation implique un investissement supplémentaire, mais pourrait vous éviter des dommages importants et tous les soucis liés à un refoulement d'égout.

    S'assurer qu'ils ferment de façon étanche.

    Peu importe la saison, prenez bien soin d'inspecter les joints des carreaux de céramique autour du bain et dans la douche ainsi que l'état du scellant autour du bain. Vérifiez également qu'il n'y a aucune fuite autour des installations sanitaires (toilette, lavabo, etc.).

    Astuce de pro
    Considérez l'installation de systèmes de détection de fuites d'eau reliés à une valve de fermeture. Placés à proximité des principaux appareils de plomberie de la maison, ceux-ci déclenchent automatiquement la fermeture de la valve et de l'entrée d'eau lorsqu'une fuite est détectée. Informez-vous auprès de votre plombier.

    Si vous avez installé une pompe, il est sage d'en vérifier occasionnellement le fonctionnement.

    • Vérifier si la pompe est bien sous tension.
    • Nettoyer le bassin (déchets ou terre) pour favoriser l'écoulement de l'eau.
    • Tester la pompe en ajoutant de l'eau dans le bassin; la pompe devrait s'actionner automatiquement.

    Astuce de pro
    Envisagez l'ajout une pompe de secours alimentée par une batterie afin que l'eau puisse continuer à être évacuée lors d'une panne d'électricité.

    Cet appareil indispensable peut causer de sérieux dégâts d'eau. La meilleure façon d'éviter le pire est de le remplacer au moindre signe d'usure.

    Astuce de pro
    Considérez l’installation de systèmes de détection de fuites d’eau reliés à une valve de fermeture. Placés à proximité du chauffe-eau, ceux-ci déclenchent automatiquement la fermeture de la valve et de l’entrée d’eau lorsqu’une fuite est détectée. Informez-vous auprès de votre plombier.

    Vérifier que les boyaux sont parfaitement secs.

    Astuces de pro
    Envisagez le remplacement des boyaux de plastique ou de caoutchouc par des boyaux flexibles renforcés avec une armature métallique.

    Considérez l'installation de systèmes de détection de fuites d'eau reliés à une valve de fermeture. Placés à proximité des principaux appareils de plomberie de la maison, ceux-ci déclenchent automatiquement la fermeture de la valve et de l'entrée d'eau lorsqu'une fuite est détectée. Informez-vous auprès de votre plombier.

    À l'extérieur

    L'accumulation d'eau, de neige et de glace a rendu votre toit plus vulnérable. Profitez des beaux jours pour effectuer une vérification afin de repérer les petits bris et ainsi prévenir d'éventuels dégâts d'eau.

    • Vérifier et réparer au besoin les parties de revêtement du toit endommagées.
    • Vérifier l'état des solins métalliques (ex. : autour de la cheminée).
    • Vérifier l'état des puits de lumière.
    • Vérifier les joints d'étanchéité autour des ouvertures.
    • Enlever les feuilles et les débris; dans le cas d'un toit plat, voir à ce que rien n'obstrue le drain et la crépine qui le protège.
    • Vérifier l'état de la cheminée (maçonnerie, métal, ancrages, chapeau ou couronnement). S'assurer que rien ne s'y est logé, par exemple une branche ou un nid d'oiseau.
    • Vérifier si des fuites sont présentes dans l'entretoit.
    • En présence d'un toit plat à couverture multicouche (asphalte et gravier), veiller à ce que du gravier protège complètement la couche d'asphalte.

    Attention! L'entretien de la toiture peut être une opération risquée. Au besoin, demandez l'aide d'un professionnel.

    Pendant l'hiver, le poids de la glace et de la neige peut avoir affaibli vos gouttières et divers détritus peuvent les avoir obstruées. Il est donc important de procéder à un entretien printanier. Voici comment :

    • Retirer les feuilles mortes qui se sont accumulées dans les gouttières.
    • Vérifier la solidité des ancrages.
    • Faire couler de l'eau dans la gouttière afin de s'assurer qu'il n'y a pas de fuite et que l'eau s'écoule bien dans le tuyau de descente.

    La pluie abondante favorise les infiltrations d'eau. C'est pourquoi au printemps, il est nécessaire de vérifier les points suivants:

    • Inspecter l'étanchéité des joints autour des portes et fenêtres.
    • Au besoin, corriger le calfeutrage et remplacer les coupe-froid.

    Après le dégel, il est très important de vérifier l'état des fondations pour détecter les problèmes et éviter tout dommage lié aux infiltrations:

    • Inspecter minutieusement les fondations à l'intérieur comme à l'extérieur.
    • Les fissures et les traces d'efflorescence (dépôts blanchâtres), d'infiltration ou d'humidité localisée demandent une évaluation plus poussée par un professionnel.

    Assurez-vous que la pente du terrain autour de votre maison permet d'évacuer les eaux de ruissellement loin des murs de fondation, de sorte que votre sous-sol ne soit pas inondé.

    Astuce de pro
    Une simple dénivellation de 15 cm sur une longueur de 1,8 m à partir de la maison suffira à éloigner l'eau des fondations.

    Profitez du fait qu'elles soient de nouveau accessibles pour:

    • Veiller à ce qu'il y ait une distance d'au moins 20 cm entre la fenêtre et le sol et en cas d'impossibilité, ajouter une margelle.
    • Débarrasser les margelles de tout déchet pouvant nuire à leur bon drainage.
    • S'assurer que les joints d'étanchéité autour de la fenêtre sont en bon état.

    L'accumulation de feuilles ou d'autres détritus peut nuire au bon fonctionnement de votre puisard. Quoi faire?

    • Déblayer la grille du puisard devant la porte de tout débris (ex. : feuilles, glace, neige) afin de faciliter l'égouttement de l'eau.
    • Nettoyer également le puisard sous la grille pour que le drain ne soit pas obstrué.
    • Déplacer les descentes de gouttières se jetant dans la pente menant au garage afin d'éviter qu'elles ne surchargent le puisard.
    Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. Imprimer tous les conseils
    Logo Le feu de l'action

    Les incendies sont la deuxième cause de réclamation au Canada.

    Découvrez comment les éviter.